Pénuries de médicaments à la lumière du COVID-19

Qu'est-ce qu'une pénurie de médicaments ?

Une pénurie est une situation dans laquelle le fabricant est incapable de répondre à la demande du médicament1. Si un fabricant de médicaments prévoit des retards dans l’approvisionnement des pharmacies en médicaments, il en informera Santé Canada et cette information sera publiée sur le site web de la pénurie de médicaments au Canada : https://www.penuriesdemedicamentscanada.ca/2. Il s’agit d’une exigence au Canada depuis 2017 afin d’améliorer le suivi des pénuries de médicaments et la réactivité face à celles-ci. Vous savez peut-être déjà que la pénurie de médicaments n’est pas une préoccupation nouvelle et qu’elle constitue un problème mondial, mais à la lumière de la pandémie de la COVID-19, nous constatons une exacerbation de ce problème. L’année dernière, l’Association des pharmaciens canadiens a déclaré que les fabricants signalaient environ cinq nouvelles pénuries de médicaments par jour au Canada. Au début du mois d’avril 2020, ce chiffre est passé à 16 par jour3.

Quels médicaments sont en pénurie au Canada en raison de la COVID-19 ?

Santé Canada a dressé une liste de toutes les pénuries actuelles de niveau 3 sur son site web (voir la liste actuelle et récente ici).4

Les médicaments en pénurie qui préoccupent le plus nos lecteurs sont les inhalateurs-doseurs de salbutamol (MDI)5, également connus sous le nom de marque Ventolin® ou parfois « l’inhalateur bleu » ou « inhalateur de secours ». Ces médicaments agissent en élargissant (dilatant) les voies respiratoires, ce qui permet à une personne de respirer plus facilement. Ils font généralement partie de votre « plan d’action ».

Qu'entendons-nous par pénurie de niveau 3 ?

Voici la définition des pénuries de niveau 1, 2 et 3 :

Niveau Définition
Pénuries de niveau 1
Pénurie de médicaments prévue
Pénuries de niveau 2
Pénurie réelle de médicaments
Pénuries de niveau 3
Pénurie ayant le plus grand impact potentiel sur les
Canadiens et pour laquelle il n'existe pas d'alternatives
thérapeutiques disponibles commercialisées au Canada.

Pourquoi les pénuries de médicaments se produisent-elles ?

À l’échelle mondiale, les pénuries de médicaments peuvent se produire pour de nombreuses raisons. Les problèmes peuvent survenir à n’importe quel point de la chaîne d’approvisionnement en médicaments6, par exemple, il peut y avoir une rupture de la chaîne, une diminution du nombre de fabricants, une catastrophe naturelle (une pandémie mondiale !), ou une augmentation de la demande de médicaments. Au cours des dernières années, la fabrication de médicaments a été déplacée vers des usines situées dans des endroits comme la Chine et l’Inde, l’objectif étant de réduire les coûts. Si certains médicaments sont assemblés au Canada, aucun n’est entièrement fabriqué ici du début à la fin.

En ce qui concerne les inhalateurs de salbutamol, le principal problème semble avoir été l’augmentation de la demande mondiale pendant la pandémie. Au cours des trois premières semaines de mars 2020, la demande de cet inhalateur a triplé au Canada. Il est possible que la hausse dans la demande soit liée à l’achat en avance par les patients et les organisations en prévision des besoins réels. Ces inhalateurs sont également de plus en plus utilisés dans les hôpitaux pour les patients qui ont besoin d’une thérapie par bronchodilatateur, car l’utilisation d’inhalateurs pour administrer le salbutamol est préférable à l’administration de ce médicament par nébulisation, contrairement à ce qui se fait souvent. Ceci est dû aux problèmes de sécurité durant la pandémie de Covid-19 dont nous parlerons plus dans notre prochain blog.

Mesures visant à contrôler la pénurie de médicaments

Par les pharmaciens

L’Association des pharmaciens du Canada a encouragé ses membres à limiter les patients à un mois d’approvisionnement de leurs ordonnances jusqu’à ce que la pénurie de médicaments soit résolue. La raison en est que les pharmaciens n’ont accès qu’à une quantité limitée de médicaments. Par exemple, une pharmacie peut commander dix inhalateurs, mais elle n’en reçoit que deux de l’entrepôt. Le pharmacien doit alors choisir de donner deux inhalateurs à un patient, ou un inhalateur à deux patients.

Depuis le 23 avril, le gouvernement du Québec avait donné l’instruction aux pharmaciens de substituer le salbutamol par d’autres médicaments, mais cette instruction a été suspendue le 8 mai parce que l’approvisionnement en salbutamol s’est amélioré ces dernières semaines.

Par la Société canadienne de thoracologie

La Société canadienne de thoracologie a élaboré des stratégies d’atténuation de la pénurie d’inhalateurs de salbutamol au Canada pendant la pandémie de COVID-197,8. Votre médecin ou votre pharmacien sera en mesure de remplacer votre médicament par un équivalent, si nécessaire.

Par Santé Canada

Depuis le 13 mai, Santé Canada a autorisé l’importation exceptionnelle de salbutamol étiqueté au Royaume-Uni. Les inhalateurs de salbutamol étiquetés au Canada et au Royaume-Uni sont utilisés de manière comparable. Votre pharmacien ou autre professionnel de la santé vous informera si vous recevez un produit étiqueté au Royaume-Uni.9 

En résumé - Ce que vous pouvez faire

Continuez à prendre vos médicaments habituels tels que prescrits pour le maintien de votre état respiratoire. Cela vous permettra de vous assurer que vos poumons fonctionnent au mieux et de réduire votre besoin de salbutamol pour soulager les symptômes aigus.

Références:

Profil picture of Dr. Josianne Hamel Bourbeau

À propos de l'auteur

Dr Josianne Hamel Bourbeau a complété ses études médicales ainsi que sa spécialisation en médecine familiale à l’Université de Montréal. Sa pratique est polyvalente et diversifiée, tout comme ses intérêts. Elle exerce actuellement au GMF Ahunstic et au Centre d’hébergement Notre-Dame-de-la-Merci dans le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, ainsi qu’à l’hôpital de Saint-Eustache du CISSS des Laurentides. Elle s’implique également au niveau de l’enseignement en milieu hospitalier des étudiants en médecine au niveau pré-clinique de l’Université de Montréal. Elle croit fermement au pouvoir du partage des connaissances médicales aux patients et entre professionnels afin de prodiguer des soins de santé de qualité durable pour tous.

Dr Josianne Hamel Bourbeau

Généraliste, MD, C.C.F.P., B.Sc.